Histoire

 

Une place de bivouac sous un grand rocher dans la zone du glacier inférieur de Grindelwald a servi de base lors de la première ascension du Schreckhorn le 15/16.8.1861 par Sir Leslie Stephen accompagné de Ulrich Kaufmann et de Christian et Peter Michel.

En 1877 la section Oberland fit construire la cabane du Schwarzegg. Celle-ci fut reprise par la section du Club Alpin de Bâle en 1882 et agrandie de 10 places en 1886. Après sa rénovation en 1895 elle fut considérée la plus belle cabane de l’Oberland bernois.

Comme une rénovation complète de la cabane était devenue nécessaire, on décida, à la place, de construire une deuxième cabane une heure de marche plus loin, à 2682 m d’altitude, Le projet pour la cabane du Strahlegg fut lancé en 1905 et la cabane construite en 1910. Dans une premier temps elle offrait de la place à 30 personnes, plus tard à 50. Le matériel de construction fut acheminé avec grande peine depuis la station Eismeer du train de la Jungfrau via Zäsenberg. En même temps que la nouvelle cabane du Strahlegg l’ancienne cabane du Schwarzegg resta en service jusqu’en 1949. Elle fut alors abandonnée car la section n’avait pas les moyens financiers pour entreprendre les rénovations devenues indispensables. 

La cabane du Strahlegg fut fortement endommagée par une avalanche durant l’hiver 1976/77. C’est pourquoi on a construit l’actuelle cabane du Schreckhorn environ 100 m au dessus de l’ancienne cabane du Schwarzegg. Elle fut inaugurée en 1981. 

Les gardiens, Hans et Rosmarie Balmer, ont pris la charge de la cabane dès la fin de la construction et en ont assuré le gardiennage chaque été jusqu'en 2016. Richard Riedi de Chur a pris la cabane en charge en 2017.

Le sentier d’accès à la cabane a été endommagé à plusieurs reprises,  par des chutes de roches, des coulées de boue ou des torrents destructeurs. Il est inspecté et réparé régulièrement et est un des plus beaux sentiers d’accès à une cabane des Alpes suisses.